Résidences artistiques

Coup d’œil sur les résidences


Une résidence vous permet de créer, d’adapter, de répéter votre projet dans des conditions optimales tout en bénéficiant d’une structure qui favorise la création. Une résidence peut, à l’occasion, également être l’occasion de “tester” votre projet sur un public restreint sélectionné par le lieu qui vous accueille.


Une opportunité à saisir

Être en résidence peut vous permettre de consolider votre équipe, de trouver ou créer les leviers nécessaires à la mise en place de votre processus créatif ou de relancer une dynamique entre les membres d’une troupe. Il s’agit également de développer de nouveaux outils dans un temps et un espace limités.
Gardez également à l’esprit que vous retrouver dans un espace professionnel lors d’une résidence vous permet d’encadrer votre projet de manière plus efficace, une réelle plus-value pour votre compagnie!
Lancez-vous !

Les résidences : du temps et de l’espace

Une résidence d’artistes vous permet de travailler dans un lieu adapté que vous aurez choisi en fonction de votre projet. 5 jours ou 5 semaines, il n’existe pas de règles prédéfinies pour les résidences d’artistes. Une variable demeure : vous devrez la plupart du temps remplir un dossier argumenté présentant votre projet et vos objectifs. Ces dossiers de candidature permettent avant tout au lieu accueillant d’évaluer votre motivation et de voir si votre idée de base est en adéquation avec l’espace concerné.

Il n’existe pas non plus de règles sur que ce que vous devez faire en résidence :écriture, création, création lumière, recherche… Vous avez le choix!

Attention faites attention aux fausses résidences! Certains lieux proposent des “résidences” alors qu’il s’agit en définitive d’espaces à louer. Une résidence n’est pas sensée être payante. Bien souvent, il s’agit d’un échange de services entre vous et l’institution qui vous accueille – deux représentations “offertes” par exemple – mais vous ne devez rien payer et sauf exception, vous ne recevrez pas non plus d’argent de la part de la structure accueillante.

En pratique

Décrochez votre téléphone et appelez les centres culturels! C’est le moyen le plus rapide et probablement le plus efficace de trouver une résidence. Mettez de côté les mails et n’hésitez pas à passer du temps au téléphone pour expliquer votre démarche et l’objet précis de votre résidence.

Pour vous aider un peu dans votre recherche, voici une série de lien mais vous pouvez également consulter notre annuaire pour obtenir les coordonnées des différents centres culturels que vous pourriez contacter, ou la liste émise par la FWB que vous trouverez dans la ToolBox.

Les modalités

Les institutions accueillantes n’ont pas d’obligations particulières fixées légalement, vous pouvez donc être confrontés à plusieurs cas de figures : hébergement sur place, défraiement pour les transports, repas, frais journaliers éventuels etc.
Tous ces points sont généralement mentionnés sur les offres de résidence. Si ce n’est pas le cas, il ne tient qu’à vous d’en discuter avec le lieu susceptible de vous accueillir et de vous mettre d’accord sur les différentes modalités.
En principe, une convention sera signée entre vous et le lieu qui vous accueille mentionnant notamment:

– la durée du séjour
– les moyens mis en place (régie, salle …)
– le projet final présenté (dans la mesure du possible)
– les éventuelles aides financières accordées par le lieu, ainsi que les éventuelles contreparties (représentations offertes, déductions sur un futur prix de vente,…)

Si la structure accueillante ne vous parle pas de convention, exigez la ! C’est elle qui fixera le cadre de votre résidence, vos droits ainsi que vos obligations. En cas de conflits, c’est elle, et seulement elle, qui fera foi. C’est donc tout à fait à votre avantage d’établir une convention claire et exhaustive.

Laisser un commentaire